Jeudi 5 mai 4 05 /05 /Mai 20:47

BIOGRAPHIE DE L’AUTEUR

Michel Tournier est né à Paris. Il a fait des études de philosophie à la Sorbonne et à l’université de Tübingen.

En 1950 il échoue à l’agrégation de philosophie. Il se tourne alors vers la radio ou il fait ses débuts à la radio diffusion française pour ensuite travailler à Europe.

Il a également travaillé pour la presse écrite : le monde et le Figaro.

Mon premier roman « Vendredi ou les timbres du pacifique » publié en 1967, reçoit le grand prix du roman de l’Académie française.

En 1970, il obtient le prix concours à l’université du jury pour le roman « le roi des aulnes ».

Vendredi ou la vie sauvage est publié en 1971. Il s’agit d’une version simplifiée de « Vendredi ou les timbres du Pacifique ». Le livre devient un classique scolaire et à été traduit en une quarantaine de Langues.

En 1972 Michel Tournier devient membre de l’Académie Concourt succédant à Philippe Hériat.

En 1993 Michel Tournier reçoit la médaille Goethe quatre ans plus tard il est nommé. Docteur Honoris Causa de l’université de Londres.

Actuellement Michel Tournier vit dans la Vallée de Chevreuse.

Titre de l’œuvre : Vendredi ou la vie sauvage.

Nombre de pages : 176

Edition : Folio junior

Illustrations : Jean- Claude Göttingen/ Georges Lemoine.

RESUME DE L’ŒUVRE :

En se dirigeant vers le Chili à bord de la Virginie. Robinson fit un naufrage. Il était le seul survivant, alors il arriva dans une île déserte qu’il baptisa « Speranza ». Robinson à fait tout son possible pour rejoindre le Chili, il a construit un radeau « L’évasion » mais malheureusement il était incapable de le mette à l’eau en raison du poids. Puis il commença à exploiter et organiser l’île dont il est nommé gouverneur.

Un jour il sauva du massacre un Indien qu’il nomma Vendredi. Il lui apprit l’Anglais afin qu’il puisse comprendre les ordres de son maître Robinson.Un jour par maladresse Vendredi fit exploser des tonneaux de poudre. Toute l’île est détruite. Alors maintenant c’est Vendredi qui apprend à Robinson la « vie sauvage ». Robinson n’est plus maître, il devient l’égal à Vendredi. Plus tard un bateau anglais est venu sur l’île, le navigant invita les deux amis pour déjeuner. L’atmosphère du navire n’a pas plus Robinson alors il s’est retourné vers l’île, quand Vendredi y est resté pour retourner au monde civilisé. Robinson rencontra un nouvel habitant Dimanche un mousse qui s’est échappé du navire parce qu’on le maltraitait à bord.

PERSONNAGES :

Robinson : il est le personnage principal. Il avait laissé à York sa femme et ses deux enfants pour aller faire des échanges commerciaux au Chili. Il est un homme fort et habile. Il est resté à la fin du récit dans l’île parce que l’atmosphère sur le navire ne lui plaît pas. Il reflétait la méchanceté des habitants des mondes civilisés.

Vendredi : un Indien qui vient au milieu de l’histoire, son comportement changea complètement après l’explosion .Au début il respectait les ordres de son maître et après il devient l’égal de Robinson et même parfois c’est lui qui décidait ce qu’il vont manger ou faire comme activités à la fin de l’histoire il quitter l’île et réparti sur le ‘Whitebird’.

Tenn : le chien de la Virginie ; le fidèle ami de Robinson il est mort à cause de l’explosion que Vendredi a provoquée.

RESUMES DES CHAPITRES DE L’ŒUVRE :

CH 1 : une terrible tempête précipite la galiote « Virginie » sur laquelle voyageait Robinson.

CH 2 : Robinson était le seul survivant. Il reprit connaissance et constata qu’il était dans une île déserte. Triste et fatigué, il s’endormit.

CH 3 : Robinson se réveilla par les premiers rayons du soleil et fit cuire le cadavre du bouc qui il avait tué la veille.

CH 4 : Robinson visita la Virginie et prit tout le matériel dont il en aura besoin pour construire une embarcation assez importante pour rejoindre le Chili et la nomma par avance « L’Evasion ».

CH 5 : Robinson se mit au travail sans oublier de surveiller l’horizon en espérant la survenue d’un navire. Le bateau est terminé mais comme il était si lourd, il ne put le déplacer.

CH 6 : Découragé par l’échec de « L’Evasion », Robinson alla glisser dans la boue et cela le rendit presque fou.

CH 7 : Robinson comprit qu’il doit s’habituer, alors il décida de construire une petite maison et éleva des animaux domestiques de la forêt, mais la surprise était de retrouver Tenn le chien de la Virginie.

CH 8 : Le héros donna des lois à l’île qu’il baptisa « Spéranza ». Robinson eut des visiteurs, c’étaient des Indiens redoutable qui sont venus pour tuer l’un d’eux qui était responsable d’un malheur qui avait frappé la tribu. Après avoir terminé les Indiens quittèrent l’île.

CH 9 : Robinson se prépara bien pour des attaques qui pourraient être effectuées par des étrangers. A cette période militaire Robinson fit la récolte des céréales pour manger son premier pain sur l’île. Mais ce qui arrive c’est l’attaque des rats qui fini enfin par les faire mourir.

CH 10 : Robinson se sentit seul et triste qu’il ne pouvait même pas sourire, mais pour cela c’est Tenn qui l’aida.

CH 11 : Robinson organise et civilise son île.

CH 12 : Robinson décida d’aller explorer le fond de la gratte où il mettait ce qu’il avait de précieuse. Il s’enfonça dedans. Quand la lumière disparu, il trouva un trou d’une cheminée où il s’est fait glisser après avoir frotté le corps avec du lait caillé. Robinson imagine de nouveau qu’il était près de sa famille alors il comprit qu’il devait sortir du trou.

CH 13 : Robinson redescendit plusieurs fois dans la grotte mais cette fois ci il y resta longtemps, et puis il ressortit. Un jour en travaillait Robinson revit la fumée blanche dans le ciel, c’était une nouvelle victime Indienne, mais la surprise s’était que Robinson put la sauver du massacre.

CH 14 : Robinson et l’Indien se reposèrent après une nuit fatigante.

CH 15 : Le héros nomma l’Indien Vendredi, il est son maître maintenant il lui apprend même l’anglais.

CH 16 : Vendredi avait entrepris d’élever et d’apprivoiser un couple de rats, cela ne plut pas à Robinson qui réussi à s’en débarrasser. Pour une autre fois il éleva un vautour abandonné et fit tout son possible pour le nourrir et le faire vivre.

CH 17 : Robinson, s’ennuyait même avec deux autres compagnons ce qui le poussa à se diriger vers la grotte ; la drogue de Robinson .Maintenant Vendredi est libre, il s’amuse avec Tenn et fait toutes sortes de bêtises qu’il ne pouvait pas faire en présence de Robinson.

CH 18 : Ressortit de la grotte, seul Tenn l’attenait fidèlement devant le seuil. Quant à Vendredi il avait déjà construit une petite habitation à l’aide de l’herbe et de feuilles sèches, ce qui rendit Robinson jaloux.

CH 19 : En fumant, en cachette Vendredi fit jeté la pipe de Robinson dans la grotte ce qui causa l’explosion de quarante tonneaux de poudre que mettait Robinson dans la grotte à l’abri.

CH 20 : L’explosion fit détruire toutes constructions sur l’île et causa même la mort du pauvre Tenn.

CH 21 : Robinson changea complètement dans son corps, et Vendredi mène maintenant le jeu, il profitait de sa liberté en s’amusant en tirant des flèches dans la forêt.

CH 22 : Vendredi fait la cuisine étrange de sa tribu à Robinson.

CH 23 : les deux habitants de l’île se disputèrent à cause d’un plat de Vendredi que Robinson refusa de manger. Vendredi le quitta quelques instants puis revient accompagné d’une poupée qui représentait Robinson. Robinson fait la même chose et dessina le corps de Vendredi sur le sable.

CH 24 : Vendredi trouva un autre jeu encore plus amusant, il se déguisa en Robinson et alla se présenter à lui. Alors ce dernier compris qu’il devait faire

la même chose. Ce jeu faisait du bien à Vendredi et même à Robinson qui avait un peu de remords d’avoir été maître dur pour Vendredi.

CH 25 : Vendredi retrouva un des deux tonneaux de poudre que Robinson avait enterrés. Robinson était surpris de le voir si heureux. Comme il n’y avait plus de fusil Vendredi invita Robinson à s’amuser en mettant un peu de poudre dans le feu qui devenait vert.

CH 26 : Après la catastrophe Vendredi savait assez l’anglais pour comprendre les ordres de Robinson. Un jour Vendredi montra à Robinson la ressemblance qu’il trouvait dans les choses comme le galet et la lune, les larmes et la pluie, et cela devient un jeu amusant entre les deux amis.

CH 27 : Un matin Vendredi fut réveillé par la voix de son ami qui l’appela par son nom. L’appel retentit à nouveau, c’était des perroquets qui sont venus prendre leurs œufs. Pour éviter le bruit des bêtes Robinson et Vendredi communiquaient avec les gestes jusqu’à ce que les oiseaux quittent l’île.

CH 28 : Vendredi trouva une petite chèvre qui avait une patte cassée et la soigna. Vendredi et Anda (la chèvre) devenaient inséparables, ce qui rendit Robinson jaloux. Un jour Vendredi alla chercher le roi des chèvres Andoar, mais ce dernier le fit tomber du haut du rocher. Après être guéri Vendredi revint à la forêt pour battre le bouc et retrouver Anda qui avait disparu. L’Indien n’eut pas longtemps chercher pour le retrouver, alors le combats commença.

CH 29 A l’aide de sa longue-vue Robinson avait observé la chute des deux adversaires. Quand il alla les rejoindre il découvrit le cadavre d’Andoar, Vendredi était là et le bouc est mort en le sauvant.

CH 30 : Après quelques jours Vendredi revient à la dépouille du bouc et le trancha, conserva ses intestins et lui enleva la peau.

CH 31 : comme Robinson était sujet de vertiges depuis son enfance, il décida de s’en débarrasser en escaladant l’araucaria, l’un des plus grands arbres de l’île.

CH 32 : Vendredi voulait faire voler voulait Andoar (la peau du bouc) alors il fabriqua avec un cerf-volant et l’attacha à l’arrière de la pirogue CH 33 : Vendredi promit mystérieusement à Robinson qu’il va faire chanter Andoar, pour cela, il se saisit de sa tête.

CH 34 : Vendredi et Robinson ont reçu des visiteurs anglais, ces derniers apprennent à Robinson qu’ils étaient en 1787, cela rendit Robinson ému, il avait vécu 28 ans dans cette ile, il avait maintenant 50 ans mais il se sentait encore plus jeune. Les visiteurs invitèrent les habitants de l’île pour déjeuner ; Robinson et son ami. Robinson n’a pas voulu quitter l’île car il retrouva sur le bateau la méchanceté des gens ce qui reflétait ce qui se passe dans le monde civilisé.

CH 35 : Vendredi A trahi son ami ; il est parti à bord du ‘Whitbird’ mais Robinson ne resta pas seul car le mousse du bateau est resté pour l’accompagner. Robinson le nomma Dimanche.

                                                          Imane Berrichi 

                               T.C.S.6

Par atelier-de-lecture - Voir les 0 commentaires
Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus